École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Inf’OGM

Lors de la réalisation de cette situation d’apprentissage, les élèves seront amenés à approfondir leurs connaissances par rapport aux organismes génétiquement modifiés (OGM) et ainsi être en mesure de se forger une opinion face au sujet. Les élèves seront donc amenés à s’impliquer pour sensibiliser les gens de leur entourage sur un enjeu bien d’actualité et sur la nécessité d’être bien informé lorsqu’il s’agit de faire des choix éclairés. Finalement, la situation s’inscrit davantage dans l’univers vivant, puisque les concepts abordés sont l’évolution, les adaptations des vivants, la cellule et les organismes génétiquement modifiés.

Auteur(e)s : Maude Daoust et Julie Hurtubise

Description sommaire

Description sommaire

Dans le cadre de ce travail, les contraintes obligatoires suivantes ont guidé la construction de la situation d’apprentissage :

  • S’inscrire dans un contexte davantage scientifique que technologique ;
  • Développer la compétence disciplinaire (CD) 2 : Mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques ;
  • S’inscrire dans le domaine général de formation (DGF) " Vivre ensemble et citoyenneté " ;
  • Développer la compétence transversale " exploiter les TICs " ;
  • Toucher à l’univers vivant
  • .

Lors de la réalisation de cette situation d’apprentissage, les élèves seront amenés à approfondir leurs connaissances par rapport aux organismes génétiquement modifiés (OGM) et ainsi être en mesure de se forger une opinion face au sujet. La situation est contextualisée dans le DGF " Vivre ensemble et citoyenneté " (Programme de formation de l’école québécoise, p.28) par l’élaboration d’un sondage. Les élèves seront donc amenés à s’impliquer pour sensibiliser les gens de leur entourage sur un enjeu bien d’actualité et sur la nécessité d’être bien informé lorsqu’il s’agit de faire des choix éclairés. Ils développeront aussi la compétence transversale " exploiter les TICS " par la représentation des résultats de leur sondage ainsi que lors d’un rallye Internet. Finalement, la situation s’inscrit davantage dans l’univers vivant, puisque les concepts abordés sont l’évolution, les adaptations des vivants, la cellule et les organismes génétiquement modifiés.

Les apprenants seront donc invités à s’approprier l’information (composante de la compétence transversale 1, PFÉQ, p.37), exercer leur jugement critique (Compétence transversale 3, PFÉQ, p.41), tirer profit de l’utilisation de la technologie (composante de la compétence transversale 6, PFÉQ, p.47), dégager des retombées de la science et de la technologie et comprendre des phénomènes naturels (composantes de la compétence disciplinaire 2, PFÉQ, p.279).

La situation d’apprentissage s’étend sur neuf (9) périodes d’enseignement :

  1. Les apprenants feront d’abord une activité d’introduction " Prédateur sur une île déserte " qui les amènera à se questionner sur les concepts d’évolution et d’adaptation physique et comportementale. Ils devront individuellement mener une petite recherche sur une adaptation physique d’un vivant qui lui sera désigné (cahier des charges 1).
  2. Par la suite, les élèves devront communiquer à la classe la façon dont leur vivant est adapté à son milieu. La classe vivra une discussion dirigée par l’enseignant sur la domestication des animaux, puis orientée vers les manipulations génétiques.
  3. Au début de la troisième période, les apprenants seront amenés à se questionner sur leur conception actuelle des OGM par la passation d’un pré-test. Ils pourront par la suite remonter aux faits et en vérifier l’exactitude par " La course aux OGM " un rallye informatique en travail coopératif. Ils devront ensuite produire une synthèse des informations pertinentes recueillies (cahier des charges 2).
  4. Au cours suivant, l’enseignant fera une capsule théorique sur les gènes et les chromosomes pour clarifier les concepts importants. En équipe de deux, les élèves devront ensuite faire un réseau de concept sur les gènes et les chromosomes (cahier des charges 3).
  5. Au cinquième cours, les élèves exploreront les aliments dans lesquels on retrouve des OGM par l’activité " Les OGM dans mon assiette !". L’enseignant analysera ensuite un sondage existant pour en tirer les principales caractéristiques.
  6. En équipe de quatre, les élèves devront pendant une période préparer un sondage sur les OGM en tenant compte de certaines contraintes pour l’échantillonnage (cahier des charges 4).
  7. À la période sept, les élèves visionneront des documentaires et devront consigner des arguments pour et contre les OGM (cahier des charges 5). L’élève devra ensuite rédiger sa propre opinion sur le sujet. Finalement, l’enseignant animera un échange d’idées sur les positions des élèves.
  8. Le cours suivant se passera au local d’informatique. L’enseignant expliquera aux élèves comment utiliser efficacement le logiciel Excel, puis les élèves devront représenter les résultats de leur sondage par des graphiques (cahier des charges 6).
  9. Pour terminer, les élèves présenteront et expliqueront leurs graphiques à la classe. Ils repasseront ensuite le " pré-test " pour faire le bilan de ce qu’ils ont appris dans cette situation d’apprentissage.

PFÉQ : Programme de formation de l’école québécoise

Haut de page