École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Les poissons gigotent

Les élèves devront se pencher sur la question de l’eau potable et l’influence que peuvent avoir les industries actives à proximité de certains cours d’eau. Les élèves devront élaborer un plan d’action sur les méthodes d’analyse de l’eau et l’appliquer. Les élèves devront modéliser des cours d’eau et des aquifères. L’objectif final de ce projet est la création d’un rapport collectif qui pourra être diffusé sur Internet faisant mention de l’impact que peut avoir une industrie sur un cours d’eau.

Auteur(e)s : Jérémie Caron-Marcotte, Èveline Labrie, Maxime Ladouceur, Alexandre Morin et Valérie Tremblay

Description sommaire

Description sommaire

Cette situation d’apprentissage se déroule dans le cadre du cours de science et technologie de la deuxième année du second cycle du secondaire, option science et technologie de l’environnement. À l’intérieur de la thématique sur les problématiques environnementales, les élèves devront se pencher sur la question de l’eau potable et l’influence que peuvent avoir les industries actives à proximité de certains cours d’eau. En fonction du contexte du cours, les élèves travailleront en équipe. Ils exécuteront diverses analyses de l’eau et des populations aquatiques qui seront traitées plus loin dans le texte.

Les élèves disposeront d’une douzaine de leçons pour réaliser ce projet. Au cours de celui-ci, les élèves développeront les trois compétences disciplinaires liées à ce cours. Par exemple, la première compétence « Chercher de réponses ou des solutions à des problèmes d’ordre scientifique ou technologique » sera, entre autres, traitée lors de l’analyse d’une eau de piscine. Pour ce faire, les élèves devront élaborer un plan d’action sur les méthodes d’analyse de l’eau et l’appliquer. Un exemple de la deuxième compétence « Mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques », les élèves devront modéliser des cours d’eau et des aquifères. Finalement, les élèves développeront la troisième compétence « Communiquer à l’aide des langages utilisés en science et technologie » lors de l’élaboration d’un rapport collectif sur les résultats et l’analyse de ceux-ci.

Un cahier des charges sera remis aux élèves. On y retrouvera les précisions du projet, diverses exigences, et différents documents qu’ils devront remplir au cours du projet. Une liste de références bibliographiques ou de personnels ressources sera également fournie dans le but de diriger leur recherche. Les élèves devront se fixer un échéancier en fonction des tâches à accomplir. L’objectif final de ce projet est la création d’un rapport collectif qui pourra être diffusé sur Internet faisant mention de l’impact que peut avoir une industrie sur un cours d’eau.

Haut de page