École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


Les carburants

Auteur(e)s : François Perron, Mathieu Landry et Sébastien Côté.

Description sommaire

Description sommaire

Les Carburants est une situation d’apprentissage et d’évaluation qui amènera les élèves de quatrième année du secondaire à comprendre les enjeux du défi énergétique de l’humanité (p. 51, chap. 6, PFÉQ), et ce, tel que prescrit dans le Programme de formation de l’école québécoise. Les thèmes abordés seront les futurs carburants et leurs répercussions sociales et économiques. Nous parlerons ainsi des biocarburants, de la production de l’hydrogène par électrolyse et par réaction entre les acides et les métaux. Il est à noter que ces thèmes seront davantage abordés par leurs aspects scientifiques que par leurs aspects technologiques.

Pour débuter, les élèves seront amenés à écouter un film-choc sur la réalité des carburants utilisés en ce moment. Ce film est une mise en situation permettant d’ouvrir un débat sur l’utilisation, la production et l’effet environnemental des carburants tel que les combustibles fossiles, l’hydrogène et les biocarburants. Ils devront donc produire un exposé oral sur un sujet prédéterminé et sous la forme de leur choix, et ce, en équipe de 2 à 3 personnes. Par la suite, une partie plus théorique sur la combustion, le balancement des équations chimiques et sur l’électrolyse de l’eau prendra la forme d’un cours magistral. Ensuite, une situation de laboratoire ouverte sera proposée aux élèves. En effet, les élèves auront comme mandat de produire et de recueillir de l’hydrogène. Ils devront donc construire un dispositif afin de capter le gaz, et ce, avec le matériel de leur choix. Afin de comprendre que l’électrolyse est très énergivore, une comparaison entre les watts utilisés pour produire le dihydrogène et le calcul du volume obtenu sera fait.

Les Carburants développera la compétence disciplinaire 1 : chercher des réponses ou des solutions à des problèmes d’ordres scientifique ou technologique (p. 12, chap. 6, PFÉQ) et la compétence disciplinaire 3 : Communiquer à l’aide des langages utilisés en science et en technologie (p. 20, chap. 6, PFÉQ). De plus, cette situation d’apprentissage et d’évaluation permettra de développer la compétence transversale 5 : Se donner des méthodes de travail efficaces (p. 13, chap. 3, PFÉQ), ainsi que, la compétence 9 : Communiquer de façon appropriée (p. 21, chap. 3, PFÉQ). En supplément, nous développerons également la compétence disciplinaire 2 en univers social : Comprendre les réalités sociales pour assumer ses responsabilités de citoyen (p. 8, chap.4, PFÉQ).

Haut de page