École de Montréal pour l'enseignement des sciences et de la technologie


La guerre des papiers absorbants

Auteur : Patrice Potvin.

Description sommaire

Description sommaire

Lors de la réalisation de cette situation d’apprentissage, les élèves sont invités à comparer la capacité de différents papiers « essuie-tout » (identifiée comme « papiers absorbants ») par des tests expérimentaux dont ils établissent les protocoles. La situation est contextualisée dans le DGF « Médias » (PFÉQ, p. 27) par l’examen de différentes publicités qui présentent des argumentaires basés sur des tests expérimentaux semblables. Les grands thèmes explorés sont 1) la nature construite des concepts scientifiques,2) la reproductibilité en sciences et 3) l’esprit critique devant les messages publicitaires.

Les apprenants seront donc invités à exercer leur jugement critique (compétence transversale 3, PFÉQ, p. 41), à chercher des réponses à des problèmes scientifiques (Partie scientifique de la compétence disciplinaire 1, PFÉQ, p.277), et à interpréter et produire des messages à caractère scientifique et technologique (composante de la compétence disciplinaire 3, PFÉQ, p.281).

La situation d’apprentissage s’étend sur quatre (4) périodes d’enseignement :

  1. Les apprenants seront d’abord mis en contact avec des publicités télévisées pour lesquelles ils devront proposer une courte analyse critique de la crédibilité « scientifique » des arguments qui y déployés.
  2. Par la suite, ils devront établir un protocole permettant de résoudre un problème (cahier des charges 1) sur la capacité des papiers absorbants jetables et disponibles sur le marché à « absorber » un liquide (l’eau). Ils établissent le protocole, le font approuver et le réalisent jusqu’à l’obtention de résultats permettant de résoudre le problème en respectant le cahier des charges.
  3. La classe vivra une discussion dirigée par l’enseignant sur les résultats obtenus. Ensuite, les élèves devront communiquer (sur une seule feuille) un nouveau protocole expérimental (pour un problème légèrement différent) adressé à une autre équipe d’apprenants qui devra obtenir des résultats expérimentaux semblables. Ils devront également porter un jugement sur la qualité de l’opération de communication qu’ils reçoivent.
  4. La quatrième période est l’occasion « ramasser » les apprentissages effectués au cours des trois premières périodes. On animera des échanges et on consignera nos apprentissages. Ce cours est aussi l’occasion d’entreprendre un devoir qui consiste en la création d’une publicité poster « scientifiquement crédible ».

Haut de page